Travaux

Construire sa maison soi-même : le budget nécessaire

By  | 

N’y a-t-il pas une grande satisfaction dans le fait de construire sa maison soi-même? Mais avez-vous seulement une idée du coût global engendré et des réelles économies dégagées à travers ce projet de vie?

L’auto-construction a le vent en poupe ces dernières années. Ce marché connait un essor qui s’explique pour plusieurs raisons. L’une d’entre elles reste bien évidemment économique, en plus de la satisfaction personnelle qu’apporte ce type de projet.

Fruit de votre initiative, vous bénéficiez généralement d’une superficie nettement supérieur aux maisons vendues par des promoteurs ou des constructeurs immobiliers pour un prix inférieur.

Un rôle de maitre d’œuvre

Vous agirez en tant que maitre d’œuvre. Au cours des différentes étapes, il est très probable que vous deviez recourir à des intervenants professionnels afin d’assurer la qualité des finitions de votre construction. Des connaissances liées à ce domaine seront une forte valeur ajoutée dans la réalisation, la qualité générale de votre habitat et le suivi des normes en vigueur. Mais de nos jours, beaucoup se lancent sans connaissance particulière et apprennent sur le tas. Tâchez simplement de disposer de contacts experts. Et éventuellement un de vos proches, dans le cercle familiale ou des amis. Il existe aussi aujourd’hui des « guides » qui se spécialisent dans le conseil pour des projets d’auto-construction.

Si vous êtes à la recherche d’un habitat ayant une superficie globale autour de 100m2, votre investissement oscillera entre 80 000€ et 120 000€. Cette variation budgétaire dépend principalement de la qualité des matériaux choisis.

Le choix des matériaux

Selon vos souhaits concernant l’isolation thermique et phonique de votre maison, le coût peut varier très nettement. En matière de structure et d’isolation, vous pouvez par exemple opter pour la brique « monomur ». Elle a un coût à l’achat plus élevé mais grâce à sa technologie, il ne vous est pas nécessaire de faire apposer un matériau isolant. Cela vous permet d’économiser sur une autre étape de la construction de votre habitat. Malgré tout, cela dépend aussi de votre localisation et du type d’isolation visé.

Comme vous le constatez, c’est un ensemble de choix et un investissement de temps. Étudiez toutes les possibilités qui s’offrent à vous selon votre budget, les plans de votre maison, et plus généralement, vos aspirations en matière d’architecture. Sachez tout de même que l’achat tout confondu du matériel, de la toiture aux fondations en passant par la peinture, représentera environ 50% de vos dépenses. L’autre moitié est alors dédiée à la main d’œuvre.

Deux conseils majeurs devront faire partie de vos pré-requis lors de l’établissement de vos plans et de l’organisation générale de la construction:

  • Les dimensions, notamment des portes et des fenêtres, doivent être standards pour vous éviter toute majoration du coût de votre projet.
  • Pour votre matériel, il vous est fortement recommandé de vous approvisionner au plus près de la future adresse de votre lieu de vie, pour réduire les coûts de transports, mais aussi le temps de trajet s’il venait à vous manquer du matériel.