Maison

5 astuces pour avoir une maison saine

By  | 

Nombreux d’entre nous l’ignorent encore sans doute mais les intérieurs de nos maisons sont tout aussi pollués que les extérieurs. C’est pourquoi quelques précautions doivent être prises pour que l’air ambiant soit sain. Essayez ces 5 astuces !

1- Assainir l’air intérieur

Dans la mesure où nos intérieurs sont des espaces clos, l’air n’y est pas régulièrement renouvelé, malgré les ventilations existantes. Et comme nous y passons beaucoup de notre temps, nos logements sont rapidement pollués. Beaucoup de facteurs peuvent être à l’origine de cette pollution pour ne citer que les fumées de cigarette, les poils des chats et des chiens, l’usage trop fréquent de désodorisants…

D’où la nécessité de purifier l’air ambiant en laissant grandes ouvertes tous les matins les fenêtres une dizaine de minutes au minimum. La vaporisation occasionnelle d’huiles essentielles comme l’arbre à thé, le romarin, la lavande et le thym contribuera également à assainir les pièces à vivre.

2- Éliminer la poussière

La poussière est omniprésente dans notre intérieur. Cette particule fine et légère se dépose en effet à notre insu dans les coins et les recoins de nos maisons et de nos appartements, sur les meubles, sur les rideaux, sous le lit, sur le clavier de l’ordinateur, sur les bibelots…

Et la poussière est malheureusement à l’origine de nombreuses maladies chroniques comme l’asthme. La solution ? Un dépoussiérage et un époussetage hebdomadaire sont indispensables. Il est conseillé d’utiliser un chiffon légèrement humide, ou un aspirateur équipé d’un filtre haute efficacité pour les particules d’air ou HEPA.

3 – Faire la chasse à l’humidité

Une fois que l’humidité s’installe, il est par la suite très difficile de s’en débarrasser. Les moisissures et les microchampignons se multiplient très rapidement en envahissant les murs, les carrelages, les canalisations, les tuyauteries.

La cuisine et la salle de bain sont les lieux privilégiés de l’humidité. Et le meilleur remède est encore la prévention en investissant dans un hygromètre et un déshumidificateur d’air. Toutefois, le gros sel est aussi un excellent absorbeur d’humidité cent pour cent naturel. Sinon, la chose à éviter est de faire sécher son linge dans les lieux de vie car cela contribue à rendre l’air encore plus humide.

4 – Nettoyer la literie

Avec les milliers de peaux mortes microscopiques que nous perdons chaque jour, le lit est le milieu idéal où prolifèrent les acariens. Draps, oreillers, couettes, traversins… Aucun des éléments qui composent notre literie n’est épargné.

Bref, nous ne nous en rendons pas compte, mais nous nous couchons tous les soirs dans un véritable nid à microbes. Pourtant, rien de plus simple, il suffit d’aérer tous les jours sa chambre, sans oublier de changer l’ensemble de sa literie une fois par semaine. Le lavage des draps, housses d’oreillers, couettes et autres se feront à chaud, plus précisément à 60°C.

5 – Trier les plantes d’intérieur

Il est vrai que de nombreuses plantes d’intérieurs sont particulièrement réputées pour leurs vertus dépolluantes. Toutefois, cela n’est pas une raison pour mettre tout et n’importe quoi dans nos logements. En effet, certaines sont tout simplement à l’origine de problèmes d’allergies, surtout chez les enfants en bas âge.

C’est par exemple le cas des yuccas et des ficus. D’autres sont carrément toxiques dont notamment l’Alocasia ou plante oreille d’éléphant. Ses tiges et des feuilles secrètent de l’oxalate de calcium, un produit très nocif pour la peau et les muqueuses. Pensez à bien vous renseigner avant d’acheter votre plante d’intérieur.

Pour aller plus loin, vous trouverez encore plus d’astuces ici :