Bricolage

Comment changer le joint d’un robinet ?

By  | 

Votre robinet de douche ou de salle de bain commence à goutter ? Il est inutile de serrer plus fort, c’est le signal qu’il est temps de procéder au remplacement des joints du robinet. Pas de panique, c’est une opération simple, à faire en quelques étapes à bien respecter.

En fonction du type de robinet sur lequel vous devez intervenir, il conviendra de prévoir les outils adaptés pour pouvoir procéder au démontage du robinet. Les outils suivants pourront certainement vous servir : une clé à molette moyenne, une pince crocodile et une pince normale. Des clés plates et un jeu de tournevis plats et cruciformes seront également à prévoir, ainsi qu’un petit kit de remplacement de joints de robinet. Pour en savoir plus sur ces outils, rendez-vous sur le site Bricoleur Pro.

Changer les joints de votre robinet

S’il s’agit d’un robinet classique type « mélangeur » avec un côté eau chaude et un côté eau froide, comme ceux que l’on trouve couramment (voir ici), voici la séquence d’opérations pour procéder au remplacement des différents joints du robinet. Après la coupure de l’arrivée d’eau, dans un premier temps, démontez les pastilles d’identification du robinet, c’est-à-dire la pastille bleue pour l’eau froide et la pastille rouge pour l’eau chaude. Repérez bien leur place pour ne pas vous tromper au remontage.

Une fois les pastilles enlevées, vous verrez au fond un trou avec une vis. Munissez-vous d’un tournevis cruciforme et dévissez ces 2 vis. Les 2 poignées, eau froide et chaude, devront venir à vous sans forcer, faites attention à ne pas égarer la vis que vous avez enlevée. Une fois les poignées enlevées, vous verrez apparaître le corps du robinet. A l’aide d’une clé plate à la bonne dimension, dévissez soigneusement le corps du robinet.

Il y a deux joints dans ce corps de robinet : le joint d’assise, qui vient étanchéifier le vissage du corps de robinet et le joint de clapet, qui comme son nom l’indique, fait office de clapet pour fermer ou ouvrir l’arrivée d’eau dans votre robinet. Visuellement, vous devriez voir l’état de ces deux joints, et plus particulièrement le joint de clapet, car si votre robinet goutte, c’est que ce joint de clapet a fait son temps et que le moment de le remplacer est venu. Procédez maintenant au remplacement de ces 2 joints.

Une fois les joints des robinets changés, ne procédez pas encore au remontage. Profitez-en pour démonter le col de cygne, c’est-à-dire le mélangeur entre les 2 robinets. Dévissez soigneusement l’écrou avec une clé à molette et retirez doucement le col de cygne. A la base, vous verrez également des joints toriques et selon leur état, à changer ou non.

Remontage du robinet

Une fois toutes ces opérations effectuées, il est temps de procéder au remontage. Pour tout ce qui est écrou à visser, commencez dans un premier temps par visser doucement à la main puis utilisez votre clé seulement à la fin, pour donner le léger coup de serrage final. Commencez par l’écrou du col de cygne, à visser modérément pour ne pas endommager le pas de vis.

Poursuivez avec le remontage des corps de robinet qui ont été démontés, toujours en prenant soin de ne pas forcer exagérément sur le vissage. Remontez enfin les poignées de robinet, en les positionnant correctement dans leurs cannelures, et procédez au vissage avec le tournevis cruciforme. N’oubliez pas les pastilles d’identification, à poser sur les poignées correspondantes, bleu pour l’eau froide et rouge pour l’eau chaude. Voilà, il ne reste plus qu’à ouvrir la vanne d’arrivée d’eau puis à vous assurer que votre robinet ne fuit plus.